13 novembre. Aujourd’hui pas de place pour

Moi.

Je suis fatiguée comme je ne l’ai pas été depuis un moment.

Je n’ai pas réussi à faire une vraie séance de yoga. J’ai mal tenu mon régime toute la semaine. Je crois même que pour la première fois depuis août, je vais sans doute voir le chiffre repartir dans le mauvais sens quand je me pèserai. Je n’arrive pas à lire sans piquer du nez au bout de quelques pages.

Je me sens tellement usée.

8 novembre. Aujourd’hui ça a l’air vieux mais

Moi.

Mon écharpe doudou.

Les habitudes quand un tout petit à le nez qui coule et de la fièvre.

Le gras incrusté profondément dans mes cuisses.

Notre rythme de vie dans un dimanche confiné.

« Je suis ton père »

Les longs soupirs qui soulèvent la poitrine très haut.

Jouer à coucou-caché pour faire rire le plus-si-bébé.

La routine du ménage.

Et tout l’toutim.

10 octobre. Aujourd’hui comme tous les jours

Anticiper. Bisouter. Courir, cuisiner, câliner, consoler. Dormir bien trop peu. Écouter. En route, petite troupe. Filer, faucher, filouter. Gigoter. Ho hisse. Habiller des gens, ma carcasse. Installer le plus-si-bébé dans… (sa poussette, son siège auto, son lit, le Porte Popcorn). J’ai oublié ce que j’allais faire à l’instant. Kidnapper l’enfant petit pour mettre des vêtements sur son corps malgré ses « maaaaaais ! », tournoi de catch. Lire des histoires, lister des trucs, check (or not). Manger mais pas n’importe quoi. Nourrir son petit monde. Oublier. Préparer des affaires, des sacs, des vêtements, des repas, des goûters. Qui veut la peau de la maman de deux ? Rire, un peu. S’oublier. Tweeter. Ululer en silence. Voir arriver les bêtises. marcher sur un Wagon de train abandonné à l’entrée des toilettes : X+¥§*¶@!! . voler une séance de Yoga. Zzzz

6 octobre Aujourd’hui ça passe

Les jours. Les heures. Les moments. L’odeur de bébé juste là dans le cou. L’été. L’ambulance et « Pi pon pi pon » dit l’enfant petit installé dans le Porte-Popcorn. L’envie. Les semaines : déjà la 6e. La caravane, ouaf ouaf. Les bonnes idées. Les mauvaises aussi. Les posts creux. Victoire dans mon podcast. Pas la fatigue. Le nez de Cyrano un peu avant lui. Les jours et les semaines y a que l’décor qui evo’ue notre réalité est la même tousses tocards… L’allant.