27 février Aujourd’hui froid

Alors que les infos répètent que l’hiver n’a jamais été aussi chaud depuis que les relevé de températures officiels existent, le balcon semble vouloir le contredire. A moins que ce soit un truc entre moi et moi, ce froid qui vient de dedans. Le froid qu’induit la fatigue combiné avec le dérèglement de mon thermostat interne à cause de mes règles. C’est nul, d’avoir un utérus.

J’arrive au bout de mes vacances et pourtant, je suis Fatiguée. Mon frère me disait lundi qu’à partir d’un moment, quand tu as un enfant en bas âge ou plus, la fatigue devient un élément de ta personne. « Je suis enseignante, j’aime le chocolat, je suis Fatiguée ». Il a raison. Je sais que je sortirai au moins en partie de cette état quand Popcorn aura grandi. J’ai passé 3 journées avec Peanuts pendant que Popcorn était à la crèche et ça m’a au moins rappelé ça, qu’un bébé grandit et qu’un jour, il sait mettre ses chaussettes tout seul, aller aux toilettes et attendre un peu quand il a faim. Bon, il ne dort toujours pas vraiment le matin, mon grand enfant Cahouette mais l’ourson ne suivra pas forcément pas à pas son louveteau de grand frère.

Froid, je frissonne à mon bureau depuis ce matin, parce que je n’ai pas mangé assez et parce que quelque chose est en train de monter. Une petite peur, plutôt un stress, pas (encore ?) une angoisse. J’appréhende énormément la reprise.

J’ai beaucoup travaillé pendant ces vacances scolaires, mangé une grande partie du temps que j’aurais pu prendre pour moi pour me garantir de reprendre dans des conditions correctes. J’ai avancé beaucoup de choses pour ne pas me sentir noyée à peine retournée au travail. Je ne sais pas si ce sera suffisant. En attendant, froid, oui, maintenant j’en suis sûre, qui vient de dedans.