La béquille

C’était avant le Covid. Mais je dois dire que je l’ai bénie abondamment pendant le confinement.

Je me suis effondrée chez mon psy et il m’a proposé de me prescrire une béquille.

J’avais peur.

J’ai accepté.

On avait convenu que ce n’était que pour une saison. Qu’au printemps, j’arrêterais. Puis l’Epidemie, le Confinement, les crises de larmes sur mon balcon, dans ma salle de bain.

Et le temps de me relever.

Une fois la peur passée, c’est confortable, une béquille. C’est rassurant. Ça devient un petit rien de geste du quotidien.

Mais voilà qu’un printemps contre un autre et demain, je commence à diminuer la dose.

J’ai peur.

D’une autre manière.

Hier, j’ai acheté une infusion Yogi Tea. Elle s’appelle « Bonheur ». On va conjurer.

2 réflexions sur “La béquille

  1. c’est cool que tu te sentes de diminuer la dose, et puis si ça marche pas, tu reprendras la béquille comma avant, jusqu’à ce que tu puisses de nouveau diminuer, puis pourquoi pas la lacher un jour, mais ne te mets pas de pression, après tout, y a pas de dead line hein, et t’es une warrior avec ou sans !!!!

    J'aime

Répondre à Lizly Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.