Ma voisine

Ma voisine de palier a 86 ans, un fils, un mari et un sacré caractère.

Je ne pense pas qu’elle ait été gentille dans sa vie. Je l’imagine plutôt comme une femme rude avec son entourage et son enfant unique. Mais avec l’âge, elle a dû s’assouplir.

Son fils n’habite pas juste à côté mais pas très loin non plus. Le genre de distance qu’on ne fait pas le soir en rentrant du boulot mais qu’on peut faire dans la journée le week-end ou en urgence quand les pompiers t’appellent pour te dire que ta mère a fait un malaise en faisant ses courses.

Sauf qu’il n’est pas venu la voir ce jour là.

Son mari est en maison de retraite. « Il est sur la fin » dit-elle. Depuis plusieurs mois. Il ne fait plus rien sans aide à part lui adresser des reproches. Elle ne vient pas assez le voir, elle ne l’appelle pas assez souvent, elle ne reste pas assez longtemps. Elle y va pourtant aussi souvent que possible mais avec le Covid, il y a des jours tournant pour les visites. Elle y reste autant qu’elle peut mais elle circule en bus, il y a des horaires.

Nous, on est à côté, alors on file des coups de main. Ça a commencé par un truc ou deux puis maintenant, ça peut devenir quasi quotidien à certaines périodes, plus de loin en loin à d’autres.

Elle est relativement autonome malgré son âge. Elle a plus ou moins toute sa tête. Elle se déplace, garde son appartement à peu près propre, s’occupe de l’essentiel de la paperasse. Mais certaines choses deviennent compliquées.

Un jour, une assistante sociale est venue la voir. Elle n’a pas compris d’où elle venait. Elle lui a fait remplir un dossier pour avoir une aide financière pour avoir des repas à domicile. Sauf qu’ensuite, elle n’est plus revenue. L’aide a été attribuée puis retirée 16 mois plus tard… parce qu’elle n’avait pas été utilisée.

J’ai su ça parce qu’elle m’a demandé de lui expliquer un courrier qu’elle ne comprenait pas.

Son fils ne s’est pas soucié de ça. Pourtant, elle lui en a parlé. Et quand elle a fait un malaise toute seule à Casino, il n’a pas fait grand chose de plus. Sauf que voilà, après ça, elle a commencé à avoir peur d’aller faire des courses. Pas tout le temps mais comme elle y va un jour sur deux… Elle lui a dit qu’elle aimerait se faire livrer les courses. Elle s’est renseignée. Le problème, c’est qu’il faut commander en ligne et elle, elle ne sait pas se servir même d’une souris d’ordinateur alors commander des courses… Et son fils, il ne veut pas commander pour elle.

Il ne s’occupe pas vraiment d’elle. Il l’engueule souvent au téléphone.

Je ne juge pas. Je ne le connais pas vraiment. Je sais quelques trucs sur sa vie actuelle et c’est pas drôle. Je ne sais rien de son enfance, de sa relation avec sa mère.

Mais moi je me retrouve avec une voisine de palier de 86 ans qui manque de plus en plus souvent de l’essentiel pour se faire un repas. Je la dépanne mais le dépannage, ça va un temps.

Du coup, je me suis renseignée et j’ai obtenu la marche à suivre. Je lui ai donné les coordonnées d’un organisme à appeler jeudi dernier. Et aujourd’hui, elle était toute contente de me montrer un courrier : l’assistante sociale qu’elle a eu au téléphone lui a envoyé tout le nécessaire pour mettre en place la livraison de repas à domicile.

Je suis allé la voir pour lui expliquer où signer et lui donner les éléments essentiels du contrat. On a préparé le courrier à envoyer.

« Vous vous rendez compte, je vais même avoir de la pizza ! »

Elle voulait me faire un chèque. Une nouvelle fois, j’ai refusé. Elle voulait le faire quand même mais je lui ai dit que je ne l’encaisserais pas. Je n’ai pas besoin d’autres récompenses que de savoir qu’elle aura de quoi manger y compris les jours où elle ne se sent pas assez d’attaque pour aller faire les courses. Et de la sentir soulagée comme elle l’était.

4 réflexions sur “Ma voisine

  1. Moi aussi j’ai une voisine de 86 ans ! Elle est très vive et très alerte. Elle nous raconte l’histoire de l’appartement dans lequel on a emménagé l’année dernière. Cette vieille bâtisse a connu beaucoup d’évolutions et notre voisine habite là depuis… 1931 !!!

    J'aime

    • Je trouve ça normal de l’aider. C’est tellement peu de chose… Je lui ai trouvé un numéro de téléphone et lu des papiers, c’était pas la mer à boire…

      J'aime

Répondre à Lizly Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.