15 avril. Aujourd’hui je ne sais pas

Je ne suis pas sûre d’avoir les mots pour exprimer comment je me sens après quatre journées sans enfant du tout et sans homme de 8h à 19h. Seule. Chez moi. A faire exactement ce que je décide de faire comme et quand je le décide, à ne consulter personne et à être seule dans ma tête, sortir, aller, venir, et même oublier totalement par moment qu’elle heure il est. Ça dépasse le repos. C’est comme être recentrée, réalignée, je ne sais pas, je n’ai pas les mots. Mais bon sang ce que ça fait du bien.

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.