Anecdote

Grâce à l’incompétence chronique de Chronopost, j’ai détourné mon itinéraire retour pour récolter une commande en ligne déposée à perpette au lieu de dans ma boîte à lettres.

Du coup, j’ai pistecyclablé de-ci de-là dans des coins de la cité où je traine rarement mes guêtres et encore moins mes roues.

J’ai été surprise à bon ton de découvrir tout en fleurs les buissons, branchages et brins de plantes inidentifiés le long de mes différents chemins de traverse.

« Bonjour le printemps », ai-je pensé l’instant d’avant qu’une bourrasque invite ma roue avant à danser la valse. « Pardon, Monsieur Hiver, j’ai été pas trop irrévérencieuse de vous engrottifier séance tenante », ai-je platifié.

Le fâcheux fâché s’est vengé en poussant fort à contre sens tout mon retour, vent de face et boutoirs latéraux. Mais qu’à cela ne tienne, l’importun printemps l’emportera.

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.