Papier mâché

L’envie m’est venue avec les petites créations de @Descesmains. Le volume, c’est quelque chose qui m’attire depuis des années, par vague.

En regardant évoluer son travail actuel, qu’elle partage sur Twitter, la sensation s’est réveillée sous mes doigts. Le souvenir de la matière, le papier imbibé de colle pâteuse, sa douceur, sa caresse humide.

J’ai commencé un bonhomme hier avec une idée en tête. Trop précise, pas adaptée. Il a séché cette nuit et quand je l’ai repris aujourd’hui, je me suis contentée de le regarder. Peanuts a vu un escrimeur, la forme de sa tête comme un casque. J’ai affiné mes bandes, comblé des creux sur son crâne. J’ai habillé le fil de fer de ses bras comme on panse un blessé. J’ai caressé son dos, ses hanches, massé ses épaules. Je ne sais pas où il va. Je me laisse guider. Mes doigts se souviennent plus de vingts ans, trente ?, la matière, la colle, le lissé.

Je ne sais pas s’il sera réussi, mon drôle d’escrimeur dormeur, il n’est pas fini. Mais le temps que j’ai passé avec lui aura été doux.

Chuuuut, il fait dodo

4 réflexions sur “Papier mâché

    • Il restera, je pense, couché sur le flanc. Il a besoin de repos. Je n’ai pas pu m’occuper de lui aujourd’hui. Il lui manque des cheveux, notamment.

      J'aime

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.