L(v)ivre

Je me rappelle une conversation que j’ai eu avec mon psy quelques mois après la naissance de Popcorn. On parlait du fait que je n’avais le temps de rien, à peine ce qui est indispensable pour vivre. Il me parlait de commencer par prendre 10 minutes dès que possible pour, par exemple, lire.

– Ah non, ça, lire, j’y arrive. Pas assez mais j’y arrive.

– Alors vous voyez, vous ne vous limitez pas à ce qui est juste nécessaire pour vivre.

– Mais si. Lire, c’est comme respirer.

C’était presque un cri du cœur.

J’y repensais sous ma douche aujourd’hui. Parce que depuis samedi, je n’ai quasiment rien lu. Et que ça me manque.

Dans cette période d’isolement et de tension, la fiction est question de survie. Sur écran, oui, mais dans les pages, aussi, surtout.

J’ignore comment font les personnes qui ne lisent pas. Pour respirer. Vraiment. Ça m’est tellement étranger.

En attendant de comprendre, je vais retrouver mon livre.

4 réflexions sur “L(v)ivre

Répondre à Lizly Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.