Épuisement, encore.

Passer un week-end épuisant, chevaucher son vélo avec l’estomac en vrac, ranger la moitié du CDI dont les meubles étaient déplacés, assurer 5 heures de cours sur 7 heures de boulot, lutter contre le mal de tête à partir du milieu de l’après midi, filer en fin de journée vers un cabinet médical inconnu, passer une heure là bas, passer la moitié du chemin de retour au téléphone avec ma mère, rejoindre le foyer avec un deuxième enfant flagada ce soir.

Je. Suis. Fracassée. De. Fatigue.

2 réflexions sur “Épuisement, encore.

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.