Cercle vicieux

Depuis mardi, je suis à fleur de peau, démarre au quart de tour, porte mes nerfs en bandoulière. Je me mets en colère pour la moindre broutille, je fulmine et m’enflamme.

Pas besoin d’interroger longuement cela. Je suis frustrée de manque de temps pour moi, comme je le suis en permanence, mais s’ajoute que la semaine a été compliquée au niveau pro et qu’hier, je n’ai pas eu de pause pour cause de sieste en voiture, et paf.

Et voilà que depuis mardi, je compulse. Je mange ma frustration et ma colère. Et ça n’apaise rien.

Alors je m’en veux parce que je veux perdre du poids mais forcément, comme ça, je n’y arrive pas. (Mon prof de philo du lycée dirait « Vous ne voulez pas perdre du poids, vous voulez avoir perdu du poids »).

Ainsi je nourris ma colère et ma frustration.

Donc…

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.