2020, non exhaustif

69 livres lus, (39 auteurs, 48 autrices, 27 titres de littérature jeunesse, 19 de littérature « générale », 19 BD, albums et mangas, 1 essai, 1 roman policier, 2 romans de SF et zéro de fantasy : la physionomie de mes lectures a énormément évolué en 2 ans).

Commencer le yoga. M’y tenir pas si mal.

Circuler à vélo avec les enfants, s’équiper pour et y prendre goût tous les trois.

Célébrer un an d’antidépresseur.

Compulser sur la nourriture, beaucoup.

Faire quelques crises, pas beaucoup mais c’est toujours trop.

Pleurer. Putain, qu’est-ce que j’ai pleuré.

Un confinement. Un enfer.

Un deuxième confinement. J’ai rien vu passer.

Passer beaucoup de temps en tête à tête avec « mon » CDI. Vide d’élèves. Construire encore un nouveau rapport à l’endroit. En bien, en moins bien, ça dépend.

Repenser mon enseignement de l’IRD avec mes 6e et être vraiment satisfaite du résultat pour ce premier trimestre. Cahoter sur celui de la classe médias.

Apprendre à coudre des masques. Adopter les chirurgicaux à usage unique.

Vivre soit dans le flou myope, soit dans le flou embué.

Se poser énormément de questions sur ma vie. Ne pas avoir toutes les réponses. Reporter les décisions dès que c’était possible.

Publier ici mais pas tout à fait tous les jours mais à peu presque.

Prendre des tas et des tas de photos.

Dire « Merde, mon masque ».

Boire le thé avec des amies fantastiques.

Boire le thé avec une douce amie indispensable.

Boire des thés froids, des thés tièdes, des thés oubliés, aussi.

Et mes enfants. Ah, mes enfants. J’ai aimé mes enfants, je leur ai crié dessus, je les ai confié, je les ai câlinés, je les ai bisouté, j’ai joué avec eux, regardé des films avec eux, je leur ai rendu des tétines la nuit (enfin, surtout le petit), j’ai eu des conversations très intéressantes (enfin, surtout le grand), j’ai compté des dents et des premiers pas, je me suis sentie prisonnière, j’ai été la pire mère du monde, j’ai aussi été la meilleure d’entre toutes, bref, j’ai été leur mère.

Tweeter aux toilettes.

Se cacher pour manger des chocolats.

Avoir froid sous la douche « Mais refermez la porte, bordel ! »

Avoir de la compagnie aux toilettes. Où j’étais planquée pour tweeter.

Envoyé des choses par la Poste, pester contre la Poste, être contente quand elles arrivent.

Aimer

Subir.

Arriver au bout.

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.