8 décembre. Aujourd’hui foule

Un avantage de cette situation sanitaire moisie c’est que plusieurs collègues évitent la salle des profs, pas très grandes et peuplée de profs, ce qui en fait déjà un endroit hostile en temps normal, dont plusieurs qui ne portent pas leurs masques pour différentes raisons allant de valables : je suis en train de manger à cons : j’en ai marre de le porter. L’avantage ce n’est pas donc qu’ils évitent la salle des profs mais qu’ils finissent doucement par atterrir au CDI. Et le (re)découvrir. Dans les chiffres minables de ma fréquentation ce trimestre, la « foule » de professeur.e.s met un peu de baume au cœur.

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.