2 décembre. Aujourd’hui la beauté à cet endroit précis

Je suis assise dans l’herbe. Parce qu’il n’y a pas de banc dans le coin de parc où on peut compter sur les rares rayons de soleil. Parce que de toutes façons, j’aime m’asseoir par terre.

Les feuilles se sont semées partout, même loin des arbres. A croire qu’elles ont été aidées. Par un fou patient. Ce doit être, j’en déduis, le vent.

Je suis en train de remballer le repas picoré de l’enfant petit, cuillère souillée, bavoir à pois de purée. Du coin de l’œil, j’attrape un mouvement. Tons sur tons, un papillon couleurs d’automne s’est posé juste à côté. Je suspends mes gestes, le regarde. Il bat mollement des ailes, ne semble pas s’effrayer de moi. Doucement, clic, l’immortaliser. Et s’enfuit l’éphémère.

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.