Aujourd’hui

Il a fallu attendre aujourd’hui pour que j’intègre le confinement, vraiment. En imprimant quelques attestation de sortie, en en utilisant déjà, en ramenant les enfants dans cet espace nul mais seule solution pour qu’ils bougent un peu tout en restant dans le périmètre autorisé, en les pressant sur le retour pour qu’on tienne l’horaire.

J’ai pris de plein fouet combien ces quelques mois entre l’acte 1 et l’actuel sont un monde pour mon tout petit. Il a cavalé, boudé la poussette, joué. Il a réclamé à sortir, aussi. Et il a été particulièrement pénible alors que je faisais travailler son frère.

Il grandit, et j’ai toujours cette fascination de spectatrice pour la manière (les manières ?) dont se construit un tout petit. Mais je suis terrifiée de devoir à nouveau vivre enfermée avec lui, l’Enfant Grand et mon compagnon.

Aujourd’hui, j’ai préparé mon cartable avec une boule dans le ventre inédite. J’appréhende particulièrement ce retour, cette reprise, entre hommage, vigipirate et protocole sanitaire.

Étranges, sombres retrouvailles.

Aujourd’hui n’était pas qu’une mauvaise journée. Il y a eu du bon et du doux. Mais ce soir, c’est une soirée au drôle de goût.

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.