Depuis la maison

On est de retour chez nous et l’équilibre est parfait entre le regret de quitter les vacances et le soulagement de retrouver nos pénates, nos repères, notre agencement, et des espaces dans lesquels on peut tenir Popcorn enfermé et occupé sans que ça tourne au drame.

Il y a toujours quelque chose de curieux dans les retours, comme tout semble un peu étranger et comme tous les réflexes n’ont jamais disparu.

Ce retour qui n’est pas la fin des vacances mais la fin d’une étape des vacances.

Cette année, elles me sont douces et lourdes, pas en même temps et pas toujours dans une bon équilibre entre les deux. J’ai serré les dents par moments, en me disant que je donnerais cher pour pouvoir être immédiatement projetée au 30 août. Je ne regrette pas (pas totalement ?) que les jours s’égrainent, tout de même.

Il en reste, des jours, des vacances, des photos et sans doute des dents serrées. Mais pas que.

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.