L’équipée

Peanuts était chargé de lui-même et de son vélo. Ça fait déjà beaucoup. Moi, j’ai enfilé le Porte-Popcorn, glissé le plus si bébé dedans, jusque là, facile. J’ai mis quelques affaires dans mon sac à dos parce qu’il y a des indispensables à avoir quand on est dehors avec deux enfants, accroché le dit sac au guidon de mon vélo, mon casque, celui de Popcorn et en route, mauvaise troupe.

Pas question pour moi de pédaler, bien entendu. Marcher à côté du vélo a beaucoup intrigué Popcorn et ce n’était que le début. Arrivé dans la bonne rue, je missionne Peanuts : « C’est un magasin de vélos avec une enseigne rouge. Il doit être sur le trottoir d’en face ». Ça l’a mobilisé jusqu’à ce qu’on croise une boutique de jouets. Heureusement que je savais où on allait, en fait.

On est donc arrivé à bon port.

« – Bonjour, vous avez besoin d’un renseignement ?

– Oui, bonjour ! Je voudrais pouvoir transporter ce bébé-ci sur ce vélo-là. »

La forme de mon cadre, mon porte-bagage, limite beaucoup les possibilités. Le vendeur est très pro, il cible très vite quel modèle pourrait convenir, sort rapidement deux pièces de la boîte, vérifie soigneusement : il en a un qui passe, mais c’est millimétré.

Peanuts espérait qu’on puisse repartir tous à vélo (d’où les casques que je transporte pour Popcorn et moi) mais l’atelier est débordé. Peanuts tente un culotté « Mais tu peux prêter tes outils à ma maman peut-être ? » Le vendeur m’assure que c’est simple à monter mais qu’il faut prendre le temps de le faire bien. Je le rassure : je n’avais pas l’intention de bricoler le truc sur le trottoir avec un cycliste miniature monté sur ressort à côté de moi et un bébé koala accroché dans le dos.

Je trouve le carton immense alors je réfléchis à comment repasser mais le bricoleur, toujours aussi serviable, propose de le fixer son mon porte bagage avec… des chambres à air ! Super efficace. On repart donc en sens inverse avec un bébé de plus en plus perplexe, un vélo bien chargé, et Peanuts remonté comme un coucou zigzagant entre les piétons, hyper à l’aise.

J’ai lu la notice de montage deux fois, regardé la vidéo trois fois et décidé que j’étais pas plus empoté qu’une autre et j’ai installé le siège.

Évidemment, je me suis lancée alors que Popcorn dormait et que Peanuts était censé commencer sa sieste. Dix minutes après, Peanuts était dans mes pattes. Et il s’est débrouillé pour réveiller son frère dans les moments qui ont suivi. Mais je m’en suis sortie !

La grosse frustration du jour c’est de ne pas avoir pu tester en conditions réelles. On s’est juste assis tous les deux sur le vélo sur le balcon… Mais je suis assez fière d’avoir réussi à me dépatouiller de tout ça.

Vivement la première balade !

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.