Aujourd’hui me manque peut-être

Je ne sais plus comment on fait pour être cette maman si synchronisée avec le grand tout en câlinant dans le creux de son coude le petit. Il y a une force, un élan, quelque chose qui se logeait très profond en moi qui ne répond plus à l’appelle. Comme si la louve était anesthésiée par l’épuisement, le confinement, le déconfinement, les enfants, par cette vie là.

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.