15 juin. Aujourd’hui comme ça et pas autrement.

Macron a macronné et une fois de plus on tricote derrière. Les textes ne paraîtront que deux jours après, on ne sait rien, les réponses sont partielles, évasives, tronquées et des fois juste complètement cons. Elles se déversent par ma radio. Une fois de plus, notre hiérarchie communique avec nous en même temps qu’avec le reste du monde, par médias interposés. Je me sens sale de travailler ainsi.

2 réflexions sur “15 juin. Aujourd’hui comme ça et pas autrement.

  1. Entre l’incohérence érigée comme méthode et le prof-bashing alors que moi comme la plupart de mes collègues on s’est auto-formés et on a bossés comme des dingues, je me sens bouleversée et limite à avoir envie de tout envoyer valser, et je ne suis là que depuis deux ans.

    J'aime

    • C’est peut-être pire pour celleux qui ne sont pas là depuis longtemps, qui n’ont pas encore l’expérience des modes de reconnaissance qu’on peut avoir de la part des élèves, des parents, de notre direction, de collègues avec qui ont partagent des moments, des activités…

      J'aime

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.