Une histoire de tif

On a été chez le coiffeur en famille. Papa Loup avait déjà craqué la semaine dernière. Maman Louve a retrouvé une vraie coupe plutôt que la serpillière qu’elle s’arrangeait sur la tête. Grand Frère Loup a demandé une coupe de play-boy et le coiffeur lui a mis du gel. Il était fier comme un bar tabac.

Et Bébé Loup.

Bébé Loup a été d’un calme olympien. Il a sourit à la coiffeuse et s’est laissé faire, assis sur les genoux de Papa Loup. Il n’a plus les cheveux dans les yeux, rien qui ne le gêne dans le cou. Il aura moins chaud. Il a pris 1 an d’un coup. Un vrai petit bonhomme.

Il est superbe comme ça mais depuis ce matin, Maman Loup a du mal à s’y faire. Ça le change tellement ! Lui, ça n’a pas l’air de le perturber. Il est comme ça, Bébé Loup, il ne se laisse pas perturber.

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.