70* mots de la page 100 de…

Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi, éditée chez le Livre de Poche, 2015

« C’est là qu’elle voit jaillir de son chandail un pendentif qu’elle reconnaît immédiatement. Un camée de ce genre, elle n’en vu qu’une fois. C’était lors du vol pour Marseille. La personne à ses côtés le serrait dans sa main pour se rassurer. Marie se lève d’un bond, fait signe à Camille de la suivre et quitte la salle. Direction la cabine d’Anne. »

* Ce sont tous les mots de la page 100, fin de chapitre…

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.