Voir le positif

Une des bonnes nouvelles du confinement, c’est que ce qui me manque, c’est ce que j’ai en temps normal.

Ça me manque de sortir de mes 4 murs, d’aller dans les magasins, de voir des gens, de travailler, de voir mes élèves, mes collègues, de vélotafer, de lire, de dormir, d’avoir un peu de temps sans personne juste autour de moi…

Alors, une partie de tout ça me manquait avant qu’on soit confinés parce que les enfants petits, les horaires contraints, les fucking dents du bébé, ce genre de choses. Mais c’est un problème d’équilibre, de journée qui ne font que 24 heures et que j’ai besoin d’un nombre d’heures de sommeil assez classique pour une humaine.

Fondamentalement, ce confinement ne remet pas totalement en cause nos choix de vie. Et c’est plutôt une bonne chose.

Ah, si, tout de même : le prochain appartement, c’est terrasse ou rez de jardin non négociable !

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.