20 mars. Aujourd’hui au pied du lit

Ce soir, j’ai peur. Peur du temps que tout cela va durer, peur de l’avant, peur de l’après, peur pour tous les gens, connus de moi ou pas, qui vont être très malades, qui auront des effets à vie, qui mourront, j’ai peur de ne pas pouvoir aller pleurer à des enterrements, d’avoir des enterrements où ne pas pouvoir aller pleurer, j’ai peur pour ces femmes qui mettent leurs bébés au monde seule parce que les co-parents ne sont plus admis en salle de naissance, j’ai peur d’être malade et devoir laisser mes enfants à d’autres longtemps, j’ai peur que mes enfants tombent malades et qu’on ne me laisse pas rester avec eux, j’ai peur pour mes parents, j’ai peur pour les parents de tout le monde, j’ai peur pour tous les enfants de quelqu’un quel que soit leur âge, j’ai peur que le temps passe et qu’il ne passe pas, j’ai peur de ce qui se passe après le générique de fin, j’ai peur qu’on ne fasse pas suffisamment, j’ai peur de ne pas avoir eu assez peur, j’ai peur de comment mes enfants vont grandir. Et je ne sais pas comment laisser cette peur au pied de mon lit.

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.