Citation

« Maintenant, je sais (je crois savoir… soyons prudente !) que je serai prof de français parce que j’aime les livres d’un amour religieux. Je voyagerai avec Elvire (Elvire, c’est ma sœur : nous sommes unies comme les deux doigts de la main… Non ! Cette expression est stupide : nous sommes le même doigt et si l’on me disais de choisir lequel, je répondrais l’index.) Avant, je rêvais que j’irais chasser le phoque avec les Esquimaux et causer chiffons avec les femmes jivaros. Maintenant, je suis nettement plus réaliste : je ferai le tour du monde dans une Méhari vert bouteille avec, peints sur le capot, les noms des pays déjà visités […] « 

En nous beaucoup d’hommes respirent, Marie-Aude Murail (édité en 2018 chez l’Iconoclaste, lu sur la liseuse, p. 70-71)

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.