2 février Aujourd’hui toujours par deux

Voilà une semaine que je me réveille avec mal à la tête. Et me couche avec mal à la tête.
Dans le journée, ça me lâche par intermittence.
Ce ne sont pas de ses maux de tête qui paralysent, qui assomment ou qui irradient. Non, ce sont des élancements derrières les yeux et dans le bas de la nuque, essentiellement. Un ressac sans grande amplitude qui ronge doucement. Ma patience, surtout.
Je suis épuisée.
Ça, ça ne me lâche pas.
Je me couche avec, je me lève avec.
Et tour cela manque de plus en plus de sens.