Quelques mots de…

Les Riches Heures de Jacominus Gainsborough de Rébecca Dautremer (Sarbacane, 2018)

« Alors Beatrix Gainsborough lui faisait remarquer : « Just à world of pain, Sweety !  »

Et comme Jacominus n’y comprenait rien, elle ajoutait : « Celui qui n’a pas ce qu’il aime, doit aimer ce qu’il a ! »

C’était une grand-mère bilingue, loquace et philosophe. »

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.