Ben t’es courageuse dis donc !

Un peu plus d’un mois après ma chute, et plus ou moins trois mois après la rentrée, je voulais vous dire que vélotafer est la meilleure décision que j’ai prise ces derniers mois.

Point d’ironie du tout, je le pense sincèrement. Et je suis convaincue que si je ne circulais pas ainsi, j’aurais explosé en vol sous le stress et l’épuisement depuis plusieurs semaines.

Pourtant, ces derniers temps, j’entends de plus en plus « Tu es venue à vélo ? Ben t’es courageuse ! » A cause de ma chute et à cause de la météo qui a tourné au froid et à la pluie. Et je me rends compte à quel point l’image que beaucoup de personnes se font de le circulation à vélo est fausse.

Vélotafer, pour moi, c’est entre 20 et 25 minutes de trajet dont plus de la moitié sur piste cyclable sécurisée (séparée de la circulation des véhicules motorisés), un peu moins de 5 kilomètres sur un très faible dénivelé. D’excellentes conditions, donc. L’alternative, puisque je n’ai pas de voiture, c’est le tramway, avec un changement de ligne, et un peu de marche, 45 minutes minimum en tout, aux heures où il est le plus fréquenté donc en mode sardines, en particulier le soir. Et je préfère mille fois être sur mon vélo sous la pluie que collée/serrée dans le tramway à alterner les 30 degrés de chaleur humaine et les 3 degrés de température ambiante extérieure.

Le froid, la pluie, ce n’est pas agréable, forcément, mais en s’équipant bien (Pour moi, une bonne veste chaude et étanche – merci le rayon équitation de Décathlon, des gants chaud, un surpantalon, un bonnet sous le casque), ce n’est pas compliqué à surmonter. Actuellement, je rentre tous les jours sous la pluie et me mouille moins à vélo qu’ensuite en allant à pieds chercher les enfants.

D’une manière générale, ce trajet m’aère l’esprit et me donne de l’énergie, je dors mieux – enfin, les heures où le bébé me laisse dormir – les jours de vélotaf que les autres. Je n’ai juste pas l’espace de faire du sport par ailleurs, donc c’est vraiment le moyen d’associer l’utile (les trajets entre chez moi et le travail) et, euh, ben l’utile (avoir une activité physique régulière). Et l’agréable aussi.

Morale ? Le vélotaf, c’est bon, mangez-en ! Ou un truc comme ça

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.