1, 2, 3, 4 jeudis (14)

Jeudi citation

« Les horaires de la vie devraient prévoir un moment, un moment précis de la journée, où l’on pourrait s’apitoyer sur son sort. Un moment spécifique. Un moment qui ne soit occupé ni par le boulot, ni par la bouffe, ni par la digestion, un moment parfaitement libre, une plage déserte où l’on pourrait mesurer pénard l’étendue du désastre. Ces mesures dans l’œil, la journée serait meilleure, l’illusion bannie, le paysage clairement balisé. Mais à penser à notre malheur entre deux coups de fourchette, l’horizon bouché par l’imminente reprise du boulot, on se gourre, on évalue mal, on s’imagine plus mal barré qu’on ne l’est. Quelques fois même, on se suppose heureux ! »

PENNAC, Daniel. Au bonheur des ogres. Gallimard, « Folio », 1985. p. 258

Jeudi p’tits liens

Une BD (que vous avez sans doute déjà croisée, elle tourne bien) sur la charge mentale

Une vidéo sympathique avec des animaux qui rencontrent leurs reflets

Le gif qui m’a faite buguer

Jeudi une photo

Jeudi 100 mots de la page 100

« …de vingt ans. Nous sommes trop voraces pour eux et ils sont trop finauds pour nous. Quant à moi, en bonne pillarde que je suis, je prends ce qui me tombe de plus précieux sous la main et je rentre par le premier bateau. Attendez moi, j’arrive.

Votre Louise.

– Et qu’est-ce qui lui est tombé sous la main ? demanda Pastor.

– Mon père. Le plus petit Tonkinois du Tonkin. Elle, c’était une grande fille du douzième arrondissement, Tolbiac, tu vois ? Les entrepôts de Bercy. C’est là que j’ai grandi.

– Si on peut dire.

– Dans le pinard, gamin. Un fameux petit Gamay. »

PENNAC, Daniel. La fée carabine. Gallimard, « folio », 1987. p. 100

Pix : 1 – DigiPD via Pixabay, 2 – Moi, 4 – aischmidt via Pixabay

2 réflexions sur “1, 2, 3, 4 jeudis (14)

  1. Ouh là, je faiblis moi, je n’ai pas reconnu Pennac d’emblée en lisant la première citation !
    (Sinon, j’ai montré le gif à mon homme ; j’ai mené 3 grossesses à terme sous le même toit que lui, il a tout de même été bluffé en voyant ce que ça donnait à l’intérieur.)

    J'aime

    • Impressionnant, ce gif, n’est-ce pas ? Pour Pennac, j’en ai fait 2 pour le prix d’un quatre jeudi mais je n’avais pas d’autres bonne citation.

      J'aime

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.