Vaudou

Il y a peu, sur Twitter, Shaya se sentait menacée par des maux de gorge mal intentionnés. Elle nous présentait la « potion » qu’elle s’était concoctée pour tenter de vaincre dans l’œuf ces maux mal venus et je lui ai répondu, taquine, qu’elle pouvait aussi fabriquer une poupée vaudou. Ce à quoi elle a répliqué qu’elle n’avait pas le temps (ce qu’on comprend : bidouiller du vaudou peut s’avérer chronophage).

Il se trouve que Peanuts dormait (car oui, ça lui arrive, particulièrement en journée) et que j’ai, dans des boites, des tortillons, lacets, cordelettes, breloques, rubans et autres flums destinés à un projet refroidi (ou emprisonné dans le permafrost depuis le temps). Conjuguant minutes de libres et matos facilement accessibles, j’ai bricolé une figurine affublé d’un sac contenant un peu de gingembre et de miel, association vivement conseillée quelques jours plus tôt à moi-même par une collègue de travail pour contrer les maux de gorge, justement.

Peanuts réveillé, nous sommes allé installer cette poupée vaudou bricolée dans un endroit qui serait vivement ensoleillé dès le lendemain (car dans l’instant, il se faisait trop tard pour espérer darder du rayon).

Et les maux de gorge de Shaya n’ont fait que passer sans s’installer pour de bon.

Une semaine environ après (ou un peu plus, avec la fatigue, ce genre de repère devient vite flou), Peanuts s’est réveillé en pleine nuit avec un beau pic de fièvre. Au matin, le doliprane aidant, il se sentait mieux mais n’était pas franchement brillant. Enième rhino en perspective, il commençait à tousser (plus violemment et fréquemment « qu’à l’ordinaire » car il tousse depuis fin septembre non stop en fait), on voyait se profiler pour lui une nouvelle semaine de toux-pif qui fuit-fièvre qui va et vient. Ainsi que le report de sa fête d’anniversaire prévue le lendemain.

Dans les brumes du matin, allez savoir ce qui m’a pris, j’ai été saisie de la nécessité de lui fabriquer une poupée vaudou. On avait mal dormi et le réveil était brutal, on devait se préparer pour aller bosser et on était tous les deux en retard, mais j’ai récupéré une cuillère, des carrés de coton, de la ficelle et un peu de sirop pour la toux (à défaut de doliprane, le flacon refusait de s’ouvrir), j’ai fagoté tout ça, et je l’ai placée au chaud sur la radiateur de sa chambre.

En douce, parce que si Celuiquim’accompagne a énormément d’affection pour mes fantaisies, il a aussi ses limites et à 6h30 le matin avec un bébé malade, je ne partais pas au mieux pour emporter son adhésion.

La fièvre est revenu dans la journée (je savais bien qu’il fallait mettre du doliprane !) et son médecin a diagnostiqué un début de rhinopharyngite le soir même, sans donner de traitement particulier (nettoyages de nez, suppositoires aux plantes) mais le lendemain, Peanuts était frais comme un oustiti et on a fêté son anniversaire.

Je ne suis pas croyante. S’il y a un dieu, pour moi, c’est Terry Pratchett, il y a quelques années qu’il n’y a plus de gremlins sous mes lits, je ne passe pas sous les échelles uniquement parce que c’est dangereux et si je joue au loto les vendredi 13, c’est pour perpétuer une mémoire. Je suis le genre de nana qui regarde les numéros de prestidigitateur pour comprendre où est le truc. Je suppose que c’est mon moyen à moi de garder le contrôle. Toujours est-il que je sais que les soins que Shaya s’est concoctés sont à l’origine de sa guérison, que la fièvre de Peanuts et son inflammation ORL étaient probablement provoquées par une poussée dentaire vu qu’il mord dans tout ce qu’il trouve (jouets, peluches, emballages en carton, manches de vêtements, mon épaule).

Pourtant…

Pourtant la poupée de Peanuts est toujours à sa place, sur le radiateur, derrière les ardoises « Totoro ». Parce qu’il y a un petit bout de moi, celui qui ne tient guère les rênes parce qu’il n’est pas très offensif et qu’il faut que les choses soient faites, qui a bien envie d’y croire un petit peu.

Et ça fait pas de mal, vous savez.

20 réflexions sur “Vaudou

  1. Je ne crois pas que seuls les soins que je me suis prodiguée aient fait disparaître ces maux de gorge alors bien avancés dans leur installation menaçante. Je crois que les sourires amenés par ta poupée vaudou et l’émotion de cette attention envers moi ont boosté mes défenses immunitaires pourtant bien entamés. Et au fond de moi, je crois un peu que cette poupée vaudou au soleil a eu un peu de magie. Et ça ne fait pas de mal ! (Mais ne le répétez pas à mes patients)

    J'aime

    • Merci pour le lien, il est très intéressant ! Je n’en ai pas encore parlé à l’Homme. J’avoue que je crains qu’il réagisse de manière trop sérieuse et que je sais que ça me « couperait » les jambes. Je lui en parlerai à l’occasion, quand je le sentirai bien disposé :)

      Contente que le blog te plaise ainsi. J’aime bien ce thème, je le trouve efficace et doux.

      J'aime

  2. Hello Lizly, heureux de constater ici que tu n’as as arrêté d’écrire. Moi-même (aka pietro_papavero) plus rare sur ello, je me demandais de loin, en loin ce qu’il en advenait de l’aventure « Peanuts », et ta résistance là-dedans. J’ai remonté un peu le fil, ici et sur l’autre blog. Il s’en est passé des choses dis-donc, et aussi dans le monde. Pour avoir été un jeune papa « impliqué », je te confirme que des choses changent pour toujours mais que l’émerveillement ne tarit pas avec le temps, tout le temps que se construisent ces jeunes personnes. La fatigue n’abîmera pas ça, mais tes parenthèses à toi, à chacun, sont tout aussi essentielles à la vie comme on veut la goûter. Pensées, bon de savoir que ton énergie clignote quelque part dans ce monde. Pierre

    J'aime

    • Oh que ça fait plaisir de te lire ici ! Le temps avec Peanuts s’écoule différemment, jeune papa impliqué, tu sais ce que c’est. J’ai continué de suivre Ello un moment, sans écrire, et puis… Et puis la vie, quoi. Même bloguer s’est fait très rare.
      Merci pour ton message et sa douceur. C’est bon de savoir qu’on croise des gens, qu’on les apprécie, et qu’ils ne t’oublient pas forcément.

      J'aime

Turn to jabber !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s